Quel statut juridique Choisir?

La question du statut se pose pour toute entreprise sur le web. Car, dès que vous aller commencer à avoir des clients, a devoir faire des factures, des devis, des bons de commande etc. il va vous falloir obtenir une existence légale, et être en conformité avec la loi. Le statut d’Auto-entrepreneur est très souple, et permet de ne prendre aucun risque, mais est-ce bien celui qu’il vous faut? Pas si sûr…
 

Dans la jungle des statuts juridiques…

tarzanEn fonction de votre âge, de votre activité, et de votre situation personnelle, vous allez devoir choisir un statut juridique. Ce n’est pas quelque chose de facile, surtout quand on est un néophyte, et il est important de le choisir avec soin, même s’il est possible d’en changer en cours de route, mais cela genère des frais. Le statut d’auto-entrepreneur est celui auquel tout-le-monde pense, parce qu’il a été très médiatisé, et il permet de débuter une petite activité sur le web. Outre le fait qu’il a été complétement vidé de son intérêt par l’actuel gouvernement, il est désormais limité dans le temps (2 ans) Et puis, n’oubliez pas que vous n’aurez pas droit aux allocations chômage en étant auto-entrepreneur ! C’est un paramètre à prendre en compte…

Posez-vous certaines questions pour définir votre projet : est-ce que je crée mon entreprise seul ou avec des associés? Est-ce que je veux crée une société?
Qu’est-ce que je vais proposer à mes clients? Vais-je avoir besoin de financements? Ai-je un patrimoine à protéger? Quel sera la situation de mon conjoint(e)?
Ai-je besoin d’une bonne protection sociale? Les réponses à ces questions vont vous aider à choisir le statut juridique de votre entreprise…En effet, votre statut va déterminer les cotisations sociales et les impôts que vous aurez à payer, mais aussi votre protection sociale et juridique.

Par exemple, prenons le statut de l’Entreprise individuelle (E.I) C’est un statut qui existait bien avant celui d’auto-entrepreneur lancé par Hervé Novelli en 2009. Ce statut est très simple a mettre en place et permet de souscrire au régime de la micro-entreprise, à condition de ne pas dépasser un certain plafond. Avec la micro-entreprise, vos frais sont estimés forfaitairement à 68% de votre C.A si vous faîtes de la vente, ou à 45% si vous êtes prestataire de services. De plus, vous êtes exonéré de la T.V.A ! Quand vous débutez une activité, il est fréquent que certaines charges soient exonérées pendant 1 an ou 2 ans, de même que vous ayiez droit à certaines aides, mais qui s’éteignent ensuite, n’oubliez pas de le prendre en compte pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

L’EIRL( entreprise individuelle à responsabilité limitée) quant à elle, est l’équivalent d’une SARL mais avec un seul associé : VOUS. La responsabilité financière étant limitée aux apports. L’EIRL coûte 65€ à créer et ne prend pas plus d’une heure. Elle peut convenir potentiellement à 8 entreprises sur 10. Contrairement à la SASU et à l’EURL, l’EIRL ne nécessite pas de prévoir un capital social au moment de la création, celui-ci permettant une meilleure crédibilité en rassurant d’éventuels partenaires financiers. De même, certains statuts vous accordent le choix pour votre imposition entre le régime de l’impôt sur le revenu et celui sur les sociétés.

Ainsi, vous aurez à choisir entre un régime de travailleur salarié, beaucoup moins risqué et plus protecteur en optant par exemple pour le portage salarial -mais à condition d’en payer le prix – la société de portage s’occupant de toutes les formalités et déclarations, et celui de Travailleur non salarié (T.N.S) où vous serez le seul patron à bord. Les TNS eux, doivent s’affilier au R.S.I (régime social des indépendants) pour leur protection sociale. Mais elle est bien moindre que celle des salariés. Par exemple, les professions libérales n’ont pas droit aux indémnités journalières en cas de maladie. Les points retraite aussi, sont moins intéressants. Bref, il va falloir peser les avantages et les inconvénients de chaque statut juridique, sachant qu’aucun n’est parfait…

Si vous voulez avoir plus d’informations au sujet des statuts-juridiques, vous pouvez aussi vous procurer ce livre :

Comment créer des relations durables pour développer son Business?

escalier

les relations durables: une progression par paliers…

Mais, pour réussir à vendre, outre le fait de devoir avoir un produit (quoi qu’il soit possible de vendre celui d’un autre) la véritable richesse que les autres apprécieront chez vous, c’est les relations que vous aurez su entretenir avec les autres blogueurs. C’est parce que vous aurez su vous montrer sous votre meilleur jour par exemple en aidant les autres, moins chevronnés que vous, que vous allez commencer a vous faire connaître et batir votre e-reputation. Et croyez-moi, la réputation c’est ce qui est le plus long et le plus difficile à construire sur internet. Et aussi ce qui est le plus fragile lorsque vous êtes attaqué. C’est pourquoi certains blogueurs bien connus n’hésitent pas a sortir la grosse artillerie en allant devant la justice pour défendre leur e-reputation! Car tout leur business est basé dessus.

Sauf que quand vous avez bâti tout votre succès sur un business-model contestable, certains blogueurs finissent par balancer la vérité pour ne plus que les crédules qui rêvent de réussite facile sur internet a causes de promesses démagogiques ne se fassent plus avoir.

 

    • Les techniques qui marchent

prospect

tisser son réseau.

Pensez à bien répondre a ceux qui déposent des commentaires sur votre blog en les remerciant. C’est tout bête, mais ça commence par là ! Pareil pour les retweets de vos articles. Bon pour tout vous dire, les réseaux sociaux sont quelque chose que j’avais un peu négligé jusqu’à maintenant, parce que je n’avais pas vraiment de temps à y consacrer, mais je me suis aperçu que c’était une erreur. Alors, je me suis crée un compte professionnel pour avoir une présence sur les réseaux sociaux. Vous pouvez désormais me retrouver sur mon profil Google + ainsi que Twitter. Mais j’y trouve aussi matière a faire de la veille, ce qui reste une activité à ne pas négliger pour tout blogueur.

Y’a une idée vraiment géniale aussi que j’ai découverte a allant sur le blog de Cédric Vimeux et que je trouve très intelligente. Elle consiste a mettre à contribution vos lecteurs en leur proposant un Concours inter-blogueurs par exemple. Le genre de choses où ils ont un intérêt évident à participer, car les règles du jeu sont ainsi faîtes que les participants doivent promouvoir le contenu des autres. Un exemple ici. Une fois le concours terminé, les lauréats sont récompensés par un ebook où sont compilés les articles rédigés par les gagnants avec leur mini-bio et un lien vers leur blog. Quand on sait la viralité de tels ebooks distribués en cadeau à vos listes d’abonnés, c’est vraiment une idée qui met en valeur l’esprit communautaire du web !

 

    • Faîtes du Buzz Communautaire

Il y’a un autre outil dont je veux vous parler ici et qui devrait vous aider grandement à obtenir des liens entrants et développer votre trafic. Il s’agit du site WidgetBooster. Rendez-vous à l’adresse http://widgetbooster.com/ pour vous y inscrire. Le principe de widgetbooster est simple : il s’appuit sur la Communauté pour promouvoir le contenu des membres du réseau et vous permet de gagner des “crédits” à chaque affichage d’une bannière ou d’un article d’un autre blogueur sur votre blog. Plus vous enmagasinez de crédits, et plus votre propre contenu est mis en avant par les outils de widgetbooster. Et donc, sur un principe de partage, vous développez votre trafic.

Alors…convaincu?

Les Alsaciens sont-t’ils des casques a pointe? Lancez une quenelle dans la mare, et faîtes le buzz…

QuenelleParmi les techniques pour faire le buzz et obtenir un grand nombre de liens entrants sur son blog -très important pour être bien classé par les moteurs de recherche – il en est une que j’aime utiliser de temps en temps. Ah, la bonne vieille polémique franchouillarde, qui fait causer au café du commerce et dans les chaumières…c’est le sport national français n’est-ce-pas?

Eh bien savez-vous que vous pourriez utiliser la polémique à votre profit pour faire le plein d’un grand nombre de liens entrants et faire le buzz autour de votre blog? Certaines polémiques ont du bon, et mettent en pleine lumière certaines dérives de notre société, comme celle que nous allons voir aujourd’hui.

 

  • Le non-événement Dieudonné: une défaite pour la liberté d’opinion mais…un joli coup de pub pour Dieudo !

Alors, pour illustrer mon propos nous allons quitter l’univers du Blogging pour remettre le couvert avec Dieudonné. Car le déchaînement de haine merdiatico-politique qui a défrayé la chronique pendant plusieurs semaines autour de ses soi-disants “dérapages” et de son supposé “salut nazi inversé” dixit le CRIF et la LICRA, m’ont révulsé. Et je ne suis pas -loin s’en faut-le seul a avoir été choqué par ce traitement merdiatique.

Après tout, le sieur Valls, qui l’accuse d’être un “petit entrepreneur de la haine” n’est-t’il pas le même qui, dans sa bonne ville d’Evry, disait qu’il voulait voir “plus de whites et de blancos”? Y’aurait-t’il des dérapages permis pour certains, et d’autres qui ne le sont pas?

 

quenelle valls

Quand la quenelle ne semblait pas déranger Valls, mais c’était avant la fatwa du CRIF !

 

    • Des torrents de haine

Dieudonné n’est pas dans le même délire que nous, certes, mais chapeau bas l’artiste, pour avoir avec beaucoup d’intelligence tenu tête à toute cette meute de chiens du système qui ont déversé sur lui tout ce que la nature humaine a de plus laid en elle : la haine irrationnelle, les bas instincts, les requins devant l’odeur du sang etc. Ils ont voulu détruire son honneur, son business et sa réputation, mais ce faisant, ils lui donnent raison contre tout ses détracteurs.

Imaginez un peu le “bad buzz” qu’il aurait crée s’il avait eu un blog avec des billets où il fait l’éloge de “Shoahnanas” ou bien l’interview du révisionniste Robert Faurisson…ca aurait senti le souffre à plein nez, n’est-ce pas? J’ai toujours pensé que Dieudonné est un sacré provocateur mais pas un antisémite. Il s’est lancé dans un combat dont il veut démontrer la véracité, et ses ennemis lui donnent raison !

Car il a raison quand il dénonce qu’il y’a, en France, un lobby très puissant, celui des juifs sionistes, qui instrumentalisent la Shoah pour faire taire toute critique contre Israël, même lorsqu’elles sont tout-à-fait justifiées, car Israël se comporte en état-voyou et racialiste et se croit au dessus des lois internationales – en collant sur ceux qui critiquent Israël, l’étiquette infamante “d’antisémite”. Et, à sa manière, Dieudonné veut donner un grand coup de pied dans la fourmilière.

Qu’elle meilleure démonstration de cela que ces torrents de boue et la persécution qu’on lui a fait enduré lui et sa famille? Simplement parce que des organisations où sévissent en toute impunité des agents israéliens décrète un beau jour que la quenelle est un “salut nazi inversé” !

Vous savez, je ne suis absolument pas un partisan de Dieudonné, je ne suis jamais allé voir ses spectacles, ni acheter ses Dvd, mais son spectacle “Le Mur” dont on a réussi a interdire la représentation, dénonçait l’état d’apartheid en Israël à l’heure où feu Nelson Mandela nous a quitté, je ne peux m’empêcher de penser qu’il lui aurait fallu reprendre son combat en israël…

 

    • Criminaliser un geste

Je ne savais même pas ce signifiait une “quenelle” en dehors de cette spécialité culinaire lyonnaise, avant que les chiens du système ne lui tombent dessus a bras raccourcis, et j’ai été horrifié de voir que certains ont perdu leur boulot et se sont retrouvés devant un tribunal ( militaires, pompiers, animateurs etc.) parce qu’ils ont “osé” faire le geste popularisé par Dieudonné. Mais dans quel pays vit-t’on? Est-ce le CRIF et la LICRA qui décident des lois françaises maintenant? De ce qu’il est convenable de faire et de penser???

Dieudonné a toujours expliqué que le geste de la quenelle veut dire ” J’te la met dans le fion bien profond” c’est un geste de défiance, irrévérentieux, contre la bien-pensance, mais que des terroristes de la pensée veulent criminaliser ! Eh oui, aussi incroyable que cela puisse paraître, nous en sommes là aujourd’hui en France : criminaliser le geste d’un humoriste !

Faut-t’il rappeler à tous ces censeurs, qui s’érigent en Police des mœurs et des opinions, que la France est un des états les plus condamnés au monde en matière de liberté d’expression par la Cour Européenne des droits de l’Homme – plus que la Russie, un comble pour l’ex-pays des Lumières devenu celui des ténèbres !-

Alors voici ce que dit l’Art.19 de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme de 1948, ratifiée par la France : “Tout individu a droit à la liberté d’expression et d’opinion, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir, de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen que ce soit”

Et pour bien enfoncer le clou, la Cour européenne des droits de l’Homme (Cedh) rappelle dans son arrêt de 1976 que “La liberté d’expression vaut non seulement pour les informations ou les idées accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent l’Etat ou une fraction quelconque de la population. Ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels il n’est pas de société démocratique”. C’est vous dire si la France est aujourd’hui en dictature, devenu un vulgaire état totalitaire, indigne de son passé glorieux !

Et je me fout pas mal que certains m’accusent de me faire l’avocat du diable à leurs yeux : qui sont-t’ils eux, pour décréter que Dieudonné, c’est “mal”? N’est-ce pas une insulte faîte a ses nombreux fans qui apprécient son humour et assistent à ses spectacles, et qui n’ont pas a être traités comme des militants d’extrême-droite qu’ils ne sont pas?

Mais ce qui est le plus inadmissible c’est que, pendant tout ce délirant procès à charge instruit par les merdias à la solde des agents israéliens du CRIF, de la LICRA et plus grave, de François Hollande et de Manuel Valls, on n’a jamais offert à Dieudonné la possibilité de se défendre, par le biais d’un droit de réponse par exemple !

Bref, dans ce cas, la polémique a eu du bon, car elle a permit de mettre en lumière les manœuvres subversives des ennemis de la Démocratie, jusqu’à ceux qui, au sommet de l’Etat, devraient en être les garants !

Comprenez-moi bien : je ne suis pas en train de dire que Dieudo n’a rien a se reprocher, l’homme a aussi sa part d’ombre, et il n’est pas un saint. Mais face a tant de haine et de violence contre lui, je ne peut que prendre sa défense. Bon, il veut planquer ses noisettes au Cameroun au nez et à la barbe de ses ennemis en organisant son insolvabilité, mais peux-t’on lui en vouloir, sachant que ceux-ci ont juré sa perte et que leurs motivations sont funestes? Et la ville de la Rochelle qui lui doit de l’argent et qui n’a jamais payée??? Dans cette histoire, il y’a un parti-pris insupportable.

 

    • Dieudo peut remercier Manuel Valls, son “attaché de presse”!

conf de pressePourtant, il est incontestable que Dieudonné sort victorieux de cette épreuve, et que, au lieu de le déboulonner, ses ennemis l’auront au contraire renforcé, en lui faisant une pub inespérée pour ses spectacles, et donner envie à des tas de gens d’aller le voir sur scène. D’ailleurs, il le dit lui même, non sans malice : “Je remercie Manuel Valls, mon attaché de presse!” Ah les cons…ça ose tout, c’est même a ça qu’on les reconnaît !
Donc pour conclure, si vous savez utiliser la polémique a votre avantage, nul doute que vous en tirerez de grands bénéfices pour votre business en ligne. Utilisez-là (a bon escient) et vous m’en direz des nouvelles !

Pour vous procurer le “Printemps des Sayanim” de Jacob Cohen, cliquez sur ce lien:
Le printemps des sayanim

Faîtes votre publicité gratuite avec des vidéos Youtube

YoutubeEn tant qu’infopreneur, vous désirez certainement commencer à gagner de l’argent rapidement avec votre blog, et c’est normal. Cependant, ce n’est pas toujours évident, et cela prend souvent du temps. Vous connaissez surement les raccourcisseurs deliens rémunérés comme Ad.fly ou Url.v2.com Ces services peuvent vous permettre de commencer à Monétiser vos liens, mais ne fonctionnent qu’avec des liens texte. Si vous partagez un grand nombre de liens sur internet, vous serez sans doute intéressé par ce type de service. Vous ne gagnerez pas des milles et des cents, mais les petits ruisseaux faisant les grandes rivières…

    • Drainer le trafic

Aujourd’hui, si vous êtes un gros Youtuber, et que vous publiez régulièrement des vidéos, je vais vous présenter un service similaire, c’est un raccourcisseur de liens pour la plateforme Youtube, qui vous permet de placer des liens publicitaires discrets dans vos vidéos sans être intrusif. Ce service peut vous permettre de rediriger les lecteurs de la vidéo vers une page de vente ou de capture d’un produit en Affiliation par exemple.

Comment cela fonctionne-t’il? Eh bien c’est simple: rendez-vous à l’adresse: http://linkedtube.com et dans le pavé de droite “Créez votre widget lien vidéo gratuit” à droite, renseignez et personnalisez les champs. Puis enregistrer pour obtenir le code embed et le lien vers votre vidéo.

1) Url de la vidéo Youtube choisie
2) Libellé du bouton textuel par défaut (a modifier)
3) Url de renvoi vers laquelle va pointer le bouton textuel
4) Mode du bouton
5) Titre et slogan par défaut (a modifier)

Vous pouvez observer le résultat dans la colonne latérale. Ainsi, avec Linkedtube, vous disposez d’un service puissant qui peut rabattre du trafic vers n’importe laquelle de vos pages en vous permettant de faire de la publicité gratuite pour votre produit.

 

Promouvoir son blog :comment attirer du trafic ciblé?

SEOPour les solopreneurs qui décident, comme moi, de se lancer dans le Blogging professionnel, la problématique principale est de promouvoir son blog pour attirer du trafic ciblé. En effet, vous aurez beau avoir le meilleur contenu de toute la blogosphère, il ne vous servira a rien pour lancer votre activité et gagner de l’argent s’il n’y a qu’une poignée de visiteurs qui viennent sur votre blog ! Le blogging est en soi une entreprise en ligne, qui plus est, une entreprise qui ne nécessite qu’un investissement ridicule comparé aux entreprises physiques, mais la problématique est la même : avoir d’une part un produit à vendre à vendre qui correspond à un besoin identifié, et d’autre part, faire venir la clientèle dans votre entreprise, donc sur votre blog.

 

    • Quelques techniques parmi les plus efficaces…

Il existe de multiples stratégies pour acquérir un trafic ciblé, citons par exemple la publication sur les réseaux sociaux, la fréquentation des forums, les articles libres de droit… Sur ce blog, peut-être avez-vous remarqué, dans la barre de menus d’en-tête, un onglet “Faisons connaissance” avec la présence d’un sondage. – Si vous ne l’avez pas encore complété, je vous invite à le faire ! – c’est en effet l’un des moyens les plus simples pour ne pas se planter dans la création de votre produit: demander leur avis directement à vos visiteurs sur ce qu’ils aimeraient trouver sur votre blog. Ne pas faire un produit en fonction de ce que vous imaginez qu’il va se vendre, mais à partir des souhaits exprimés par vos prospects ! Bref, faire en sorte que votre produit soit parfaitement adapté à la demande, faire du sur-mesure !

Deuxième petite astuce que j’aimerais partager avec vous dans cet article, c’est celui de se mettre à la place de vos clients potentiels. Imaginons que je dirige un club de plongée et que je cherche des combinaisons isolantes et des bouteilles d’air comprimé. Par où vais-je commencer mes recherches sur internet? Est-ce que je vais chercher sur des forums spécialisés? En tapant des mots-clés sur Google? Vous devez vous poser ce genre de questions ! Ainsi, vous aurez une meilleure idée du cheminement de vos visiteurs.

 

success

Ceci étant dit, voici une technique redoutable pour promouvoir son blog rapidement et gratuitement: c’est le GUEST BLOGGING, ou billet invité en français. Le Guest blogging est une méthode très utilisée chez les blogueurs, et si elle a autant de succès, c’est parce que toutes les parties y trouvent leur compte : le blogueur-hôte, le blogueur invité et bien entendu, le lecteur, qui y trouve généralement des informations très pertinentes en lien avec ce qu’il est venu chercher. Pour mettre en avant votre savoir-faire, n’hésitez pas à écrire une mini-bio en en-tête ou bien dans le dernier paragraphe de votre article avec l’adresse de votre blog pour vous présenter !

Publier un billet sur le blog d’un autre confrère sur la même thématique que vous est le meilleur moyen pour drainer du trafic ciblé sur votre blog, a condition bien-sûr que le blog sur lequel vous publiez est lui-même un trafic suffisamment important ! C’est non seulement un moyen très populaire de promouvoir votre blog, mais c’est un de ceux qui a le R.O.I (retour sur investissement) le meilleur!

Avez-vous remarqué une chose: quand un article possède un titre accrocheur du style “25 méthodes pour devenir LA star que tout-le-monde s’arrache!” ou “comment faire de votre blog une cash-machine en 6 mois” même si le titre est racoleur, il aura toujours plus de succès qu’un article avec un titre banal. Pourquoi? Parce que la nature humaine est attirée par ce qui intrigue, choque, ou fait tape-à-l’oeil. On peut le regretter, mais c’est ainsi.

Donc, si vous travaillez bien vos titres et vos sous-titres, que vous optimisez votre article avec des mots-clés et des images, vos articles seront bien référencés et d’autant mieux trouvés par vos clients potentiels.

 

    • Les méthodes a éviter absolument !

forumCertains petits malins utilisent des méthodes malhonnêtes qui peuvent laisser croire que le blog est animé, et qu’il dispose d’une communauté de lecteurs active alors qu’il n’en est rien. Comment? En écrivant de faux commentaires ou de faux témoignages clients. Si vous n’êtes pas en mesure d’afficher fièrement votre compteur de Followers Facebook ou bien le nombre de vos abonnés à votre newsletter, peut-être avez-vous déjà tenté de créer de fausses discussions, totalement fictives, histoire de donner envie à vos (rares) visiteurs de ramener un peu leur fraise…

C’est ce que l’on appelle la “preuve sociale” : si vous avez de nombreux commentaires, que tout-le-monde parle de vous, c’est que forcement vous êtes un expert reconnu qui allez répondre à mon besoin!

Outre le fait que c’est une perte de temps inutile (et le temps pour un blogueur, c’est ce qui lui est le plus précieux) temps qui pourrait être consacré a des tâches bien plus essentielles comme travailler son S.E.O pour le référencement naturel par exemple. Attention au retour de manivelle si vos lecteurs demasquent que vous n’êtes pas l’expert tant attendu, mais un vulgaire imposteur car vos visiteurs vont s’epancher sur les forums et sur leurs blogs pour ruiner toute votre “réputation” si difficile à construire et dire toute le mal qu’ils pensent de vous ! Et une fois catalogué comme un menteur, votre business sera mis à bas.

Voici un billet qui en parle et qui vous conseillera pour résoudre ce problème de trafic. Maintenant, si certains d’entre vous ont un bon tuyau à partager pour booster votre popularité, faîtes donc profiter la Communauté de vos lumières !

Quand constituer votre entreprise?

starting-blockAujourd’hui, je vous propose un article assez court pour répondre à une question essentielle : à partir de quel moment faut-t’il constituer la société? Ca peut paraître bête comme question, mais certaines personnes se lancent dans leur activité, sans avoir au préalable constituer leur entreprise…

Lorsque l’on débute une activité en tant que solopreneur, l’une des premières questions qui nous vient à l’esprit c’est: “Quand dois-je créer la structure juridique de mon entreprise?” Autrement dit, lui donner la personnalité juridique et une existence légale. Après tout, il est possible de lancer une activité sans créer d’entreprise au plan légal. Cependant cela n’est pas sans risques. Sachez par exemple que, pour facturer vos premiers clients, vous ne pourrez le faire que si la société est constituée. Vous allez donc devoir passer par la case “statuts”, c’est la première étape. Sachez qu’à partir du moment où vous avez des obligations légales (contrats, fiches de paie, factures, comptabilité etc.) il est incontournable de donner une existence légale à la société et donc de la constituer juridiquement. Vous allez en effet en avoir très rapidement besoin dans vos relations avec des tiers.

    • Des risques importants

Le risque, en débutant votre activité en tant que personne physique et non en qualité de personne morale (la personnalité juridique de l’entreprise) est de prendre un risque juridique personnel et patrimonial : ce n’est pas l’entreprise “tartanpion” qui s’engage en tant que telle, mais VOUS, en tant qu’individu. En cas de pépin, c’est à VOUS qu’on demandera des comptes, puisque c’est vous qui vous serez engagé ! questionsUne exception à cette règle: c’est dans le cas où vous avez débuté votre activité avec des associés. En fait une règle de droit implicite veut qu’à partir du moment où vous avez débuté votre projet avec des associés, la société soit constituée “de fait” même si les associés n’ont pas créés juridiquement l’entreprise. Cette société existe parce qu’il y’a présence de plusieurs associés dans le projet, elle est qualifiée de “société par participations”. Mais attention! car ce type de société pose un gros problème : chacun des associés est RESPONSABLE sur son PATRIMOINE PERSONNEL des DETTES éventuellement contractées par les autres co-associés ! Exactement sur le même principe que pour une colocation ou les colocataires sont solidairement responsable du paiement du loyer même quand l’un deux quitte le logement… Donc créer l’entreprise juridiquement, en choisissant avec soin le statut de l’Entreprise, en fonction de l’activité exercée mais aussi de votre situation personnelle est une étape indispensable à laquelle il faut penser dès le départ! Les conseils d’un professionnel, tel qu’un expert comptable vous seront alors incontournables.  Dans les statuts de l’Entreprise devront figurer clairement la répartition du capital, des bénéfices mais aussi de la part assumée par chacun en cas de dettes afin d’éviter tout litige. Les responsabilités assumées par chacun doivent être définies. Qui s’engage à quoi et pour combien. Asso

Articles : comme pour votre Phallus, c’est la “taille” qui compte !

une curiosité de la nature...

une curiosité de la nature…

Avec juin Fréquence Régulière de publication – ni trop espacée ni trop frequente – La Taille De Vos Articles de blogs facteur intérêt non importants verser Ne Pas décourager VOS Lecteur (trices). En Effet, rien de rebutant ainsi qu’un longue pavé de format texte non mis en forme et Parfaitement imbuvable!

La taille d’article de non blogue intérêt journey d’Assez subjectif. ELLE may Varier fr Fonction DE 2 criteria principaux: la Personnalité du blogueur et les Sujets qu’il aborde. Je Connais Quant à moi blogueur non, Stéphane mariée-Bonnot, Qui a banale juin approach PEU: versez Qué sessions Lecteurs RESTENT non Continue reading

Comment mettre en place une stratégie de communication efficace sur le web?

telesecretaire femmeTous les webmasters se retrouvent confrontés à la même problématique quand il s’agit de développer un business sur internet: comment mettre en place une stratégie de communication efficace pour acquérir de la visibilité? Définir une stratégie, c’est combiner différents outils, ressources, pour les faire converger vers unobjectif défini.

 

    • Faire du Story-telling

2 possibilités s’offrent à vous: d’abord identifier les leviers d’action qui s’offrent à vous pour voir qu’elle type de stratégie vous pouvez définir ou bien alors…faire l’inverse : c’est-à-dire définir votre stratégie, et, en fonction de celle-ci, utiliser les ressources qui vont bien. Cette dernière option à ma préférence. Car, plus votre stratégie sera ambitieuse et sur le long terme, plus vous serez en mesure d’accomplir des actions qui tendent vers votre objectif.

Donc, il faut déterminer en premier le but que vous souhaitez atteindre. Donc, si votre vision des choses idéale est : “Je veux être reconnu comme un expert de référence dans mon domaine et faire profiter les autres de mes connaissances” voilà qui va vous aider à mettre en place les moyens d’y arriver.

Bien entendu, vous pouvez prévoir des étapes intermédiaires et raconter votre histoire, c’est-à-dire faire du story-telling. Je sais, c’est un concept très américain, mais il a fait ses preuves. Les histoires authentiques sont plus vendeuses et accréditent votre personnalité.

 

conf de presse

Ne racontez pas des bobards en vous faisant passer pour qui vous n’êtes pas : cela détruirait votre e-reputation. Vous n’êtes pas un super-héros? J’ai envie de dire, presque personne ne l’est ! Soyez vrai, au-th-en-ti-que ! Et même si vous avez subi de nombreux revers, racontez-les c’est tout aussi intéressant pour vos lecteurs que le mec self-made-man à qui la vie sourit..

Internet, c’est de la communication, du relationnel, tous les business sont basés la-dessus ! Il ne faut donc pas vous louper, car un bad-buzz et tout vos espoirs seraient mis à terre… En fonction du message que vous souhaitez faire passer, réfléchissez à :”Quel va être le meilleur canal?”

Pour faire la promotion d’un produit, Twitter ou une page Facebook semblent bien adaptés. En revanche, pour “prendre la température” de votre marché, les forums spécialisés mais aussi les sites comme Yahoo Questions/Réponses sont les meilleurs endroits !

Une formatrice avec laquelle je suis en relation dans mes affaires m’a conseillé aussi de raconter ma progression jour après jour, les incidents de parcours, les périodes de doutes et de découragements, les petites victoires et les grandes joies ! J’ai trouvé un jour par hasard le blog d’un débutant sur Blogger qui avait adopté cette stratégie. Je le suivais, et c’est vrai que les visiteurs étaient de plus en plus nombreux au fil des semaines, et les commentaires aussi !

Cette méthode peu banale avait su piquer au vif la curiosité des visiteurs, de telle sorte qu’ils ont sans doute pu se reconnaître dans le parcours de notre blogueur débutant…Si vous avez donné un coup de main aux autres, vous pouvez leur demander de témoigner pour vous afin de vous recommander, ce qui renforcera encore votre crédibilité. Voici donc quelques pistes a explorer pour définir votre plan de communication sur internet.

Venez ouvrir le débat dans les commentaires.

Solopreneurs : Best-of de conseils d’experts

tête de vainqueurEn cette période de crise de l’emploi, créer son propre emploi pour échapper au chômage en devenant Solopreneur n’a jamais été aussi tentant. Mais, il faut garder en tête que l’on ne naît pas solopreneur, on le devient ! Dès lors, comment s’y prendre pour assurer le succès de l’opération? Commentassurer la pérennité de son entreprise dans le temps?

Voici une sélection d’articles choisis par mes soins et rédigés par des spécialistes qui vous aideront à y voir plus clair…

 

[A gagner] 10 exemplaires du livre “réussir sa création d’entreprise 

http://www.pressmyweb.com Wed, 01 Jan 2014 14:03:46 GMT

Et si votre résolution de cette année serait de vous lancer à votre compte ? devenir entrepreneur, startuper ou créateur d’entreprise. Qu’en dites vous  devenir rédacteur web start up,; pressmyweb reussir son entreprise,. <<.

Read more …

 

Les aides Pôle emploi pour créer son entreprise | Monter son business

http://www.montersonbusiness.com Wed, 08 Jan 2014 13:00:30 GMT

Différentes aides existent dans le cadre de l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise. Aides pour la création de votre entreprise Ces disposit.

Read more …

 

comment créer son entreprise à l’aide d’une pyramide?

http://virtuose-entreprenariat.com Wed, 11 Dec 2013 13:00:00 GMT

Tous les êtres humains en général sont comme des animaux. Nous aimons nous sentir en sécurité et une fois que quelqu’un essaie de nous attaquer, nous nous défendons Bien que cette caractéristique soit vraie sur le plan 

Read more …

 

Comment créer une entreprise de télésecrétariat pour zéro euro

http://www.enviedentreprendre.com Wed, 08 Jan 2014 00:16:00 GMT

Ayant déjà créé une entreprise, je ne voyais pas très bien comment on aurait pu se lancer à son compte sans avoir quelques euros d’économie, ou encore une aide financière. Quand bien même le statut d’auto-entrepreneur 

Read more …

 

« Pour créer son entreprise, il faut oser braver l’inconnu 

http://createurdavenir.wordpress.com Tue, 17 Sep 2013 15:23:04 GMT

Starters ces héros – Devenir indépendant, un défi impossible à relever ? Des créateurs d’entreprise nous expliquent pourquoi, un beau jour, ils ont décidé de prendre des risques et comment ils sont parvenus à créer un 

Read more …

 

Podcast 2 : Comment faire parler de votre entreprise | Monter son 

http://www.montersonbusiness.com Sun, 24 Nov 2013 08:59:03 GMT

Après mon 1er podcast de la semaine dernière (disponible ici), j’ai décidé d’en proposer un par semaine. Ce n’est pas si simple, je vous assure. Heu.

Read more …

 

Les conseils du fondateur d’Attractive World aux jeunes qui 

http://www.challenges.fr Sat, 26 Oct 2013 09:06:43 GMT

Cofondateur du site de rencontres Attractive World, Ludovic Huraux a créé son entreprise à 24 ans. Voici ses conseils aux jeunes qui souhaitent c…

Read more …

 success

Devenir entrepreneur…avez-vous pensé a la Franchise?

Lorsqu'on veut devenir son propre patron et travailler pour soi, l'une des solutions envisageables est la Franchise. La Franchise est un moyen de créer sa propre entreprise en bénéficiant de la force d'une marque et des moyens d'un grand groupe, mais en étant indépendant. Vous êtes donc accompagné dans votre activité, ce qui est un avantage très précieux.
 
 
  • Les avantages

idéePlusieurs grandes enseignes en France ont choisies ce mode de développement (Axa, Casino, Mac Do, Intermarché etc.) Le franchisé bénéficie ainsi d'un investissement sécurisé, de la notoriété et de la puissance financière etcommerciale de grands groupes, mais aussi de formations internes aux méthodes du groupe.

Ainsi, l'entrepreneur (ou le couple d'entrepreneurs) peut bénéficier de la force de frappe d'un réseau commercial déjà constitué. Yohann Kermarrec, patron d'un restaurant "Poivre Rouge" à Saint-Etienne, avoue ainsi: "Créer une entreprise en indépendant, c'est très risqué aujourd'hui" mais il ajoute: "La Franchise permet vraiment d'éviter de faire des erreurs, c'est également rassurant de pouvoir compter sur un réseau et de pouvoir se concentrer à 100% sur le business" Ainsi, vous pourrez être aiguillé dans votre projet et bénéficierez de tous les outils mis à votre disposition pour réussir. 

La plupart des enseignes qui fonctionnent en franchise proposent ainsi des formations sur-mesure dispensées par des professionnels du métier. "Les chefs d'entreprise sont accompagnés et les informations mises à leur disposition permettent de résoudre toutes les problématiques rencontrées dans la gestion d'un restaurant" explique Bruno Alafort, patron du Poivre Rouge de Saint-Paul les Dax.

Ne choisissez pas votre réseau de franchisé à l'aveugle, afin d'éviter les ennuis. Vérifiez la solidité du groupe avec lequel vous allez vous engager, car une enseigne qui dépose le bilan va laisser ses franchisés sur le carreau ! Pour cela, consultez un outil comme le site Corporama à l'adresse http://corporama.com  pour connaître toutes les informations-clés sur une entreprise !

L'investissement de départ peut être plus ou moins important selon l'enseigne et le secteur d'activité. Certaines enseignes demandent des "frais d'entrée" dans le groupement, d'autres, pas.

 

  • Comment choisir le bon réseau de Franchisés?

parapluie argent C'est évidemment une question essentielle. Lorsque vous signez en franchise, vous achetez en réalité un concept avec une certaine rentabilité, et l'enseigne doit vous donner les moyens de tirer profit au maximum de votre investissement. On ne le redira jamais assez, mais pour réussir dans une création d'activité, il est indispensable de faire un business plan ! Voici un article qui vous donnera quelques conseils.  

Puisque vous investissez dans un point de vente physique, le choix de l'emplacement sera de la plus grande importance pour le développement de votre chiffre d'affaires. Il est évident que si votre point de vente est situé au bord d'un axe routier important, d'une gare, d'équipements publics, cela aura une incidence importante sur le nombre de clients que vous allez pouvoir capter. Vous pouvez vous aider d'outils disponibles gratuitement sur internet comme l'Observatoire de la Franchise pour passer en revue les réseaux. 

 

 

 

Vous pouvez aussi visiter le salon "Franchise Expo Paris"  tous les mois de Mars à la porte de Versailles à Paris. 

Avant de vous lancer, imprégnez-vous bien du mode de fonctionnement de la Franchise, car, comme tout concept, il présente des avantages et des inconvénients, sous forme de certaines obligations. Parmi les principaux avantages, la Franchise va vous permettre de:

  • Etre accompagné dans votre projet et la gestion de votre entreprise
  • Limiter les risques financiers
  • Exploiter un concept qui a fait ses preuves

Au chapitre de vos obligations (prévues au contrat de franchise) :

  • respecter les clauses de confidentialité
  • Verser une participation chaque mois à votre franchiseur (droits d'entrée, royalties)
  • Respecter un cahier des charges imposé par votre franchiseur

La production d'un business plan vous sera demandé et il devra comporter au minimum:

  • Une étude de marché
  • Un Bilan
  • Un compte de résultats prévisionnel

Prenez le temps de bien préparer votre projet et faîtes-vous accompagner par des professionnels comme le réseau des boutiques de gestion ou une chambre de commerce pour l'élaboration de votre Business Plan. Bon courage !